Motion contre les discriminations au logement sur le marché locatif privé à Liège

Motion contre les discriminations au logement sur le marché locatif privé à Liège

discriminations au logement Ce lundi 1er mars 2021, le Conseil communal de la ville de Liège a voté à l’unanimité une motion visant à lutter contre les discriminations au logement sur le marché locatif privé.

Tant le contenu de cette motion que la façon dont elle a été élaborée méritent d’être soulignés.

Sur la forme, tout d’abord, la motion résulte d’un travail collaboratif au sein du Conseil. En effet, à l’initiative de l’Echevine en charge du Logement Maggy Yerna, un groupe de travail s’est constitué autour d’une proposition de motion antérieure.

De novembre 2020 à février 2021, des conseillers et représentants des groupes politiques présents au Conseil communal se sont réunis afin d’interroger les associations et acteurs de terrains dans le but d’aboutir à un texte équilibré pour lutter contre les discriminations sur le marché locatif privé.

Au cours de ces différentes réunions, le groupe de travail a notamment reçu les avis du Syndicat national des propriétaires, du Relais logement du CPAS et du Centre Régional pour l’intégration des Personnes Etrangères ou d’origine étrangère de Liège. Par ailleurs, la collaboration avec UNIA, le Centre interfédéral pour l’égalité des chances, fut permanente et particulièrement utile.

Sur le fond, il était important pour l’ensemble des partis de rappeler l’importance capitale du droit au logement, considéré comme le premier des droits car il constitue bien souvent la condition préalable à la participation à la société et à l’accès à l’emploi. La motion met également en exergue la subsistance de discriminations inacceptables sur le marché locatif privé, illustrée par un certain nombre de constats et d’études. À ce sujet, permettons-nous de mentionner que le dernier rapport de la VUB en la matière classe déjà Liège parmi les « bons élèves » des grandes villes wallonnes.

Puisque la Région wallonne et notre Ministre du logement Christophe Collignon se sont emparés de cette thématique au travers d’un Plan wallon de lutte contre les discriminations dès la fin d’année 2020, la motion demande en ordre principal que la Ville de Liège s’inscrive dans la lignée de ce plan en se proposant comme territoire pilote pour déployer les nouveaux moyens d’enquêtes envisagés contre les pratiques discriminatoires (outils de testing et de client mystère), mais aussi en participant à la mise en place d’une politique information, de formation et d’accompagnement des acteurs concernés.

Par ailleurs, à travers cette motion, nous demandons également que soient renforcés la promotion ainsi que le soutien à l’Agence immobilière sociale, au vu du fait que celle-ci peut jouer un rôle efficace dans la lutte contre les discriminations au logement.

À l’occasion du vote lors du Conseil communal de Liège ce lundi 1er mars, le Chef du groupe socialiste Jean-Claude Marcourt, saluant le travail réalisé, a rappelé toute l’importance que revêt la lutte contre les discriminations au logement pour le Parti socialiste.

Pour terminer, la méthode de constituer un groupe de travail collaboratif (regroupant représentants des partis et associations et acteurs de terrains) pour aboutir à une motion collective par le Conseil fut considérée comme innovante et, bien que plus longue qu’à l’accoutumée, efficace. Nul doute que cette première expérience liégeoise soit amenée à faire des petits.

retour aux analyses d'actualité
Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.