Collections

ARCHIVES PERSONNELLES 

Fonds Charles Bailly

BE ALPHAS ARC-P BAI

1914-19880,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Tourneur de formation, Charles Bailly (1914-1991) s’affilie à la FGTB et au PSB dès ses 15 ans et est membre des Jeunes gardes socialistes dont il devient Président (de la section liégeoise, puis régional). En 1936, il rejoint les Brigades internationales en Espagne, puis, au début de la Deuxième Guerre mondiale, il est actif dans le mouvement socialiste clandestin avant d’être emprisonné dans un camp en Allemagne. Du point de vue politique, il fut Conseiller provincial de Liège (1946-1961), Conseiller communal à Liège (1946-1950, 1964-1971, 1976-1982), Président de l’USC de Liège, Échevin des travaux publics, Secrétaire national adjoint du PSB (1959-1971), Echevin – des affaires sociales Services sociaux – Famille et Logement, Bourgmestre de Liège (1973-176), Sénateur provincial et Sénateur de 1968 à 1971, puis de 1977 à 1981.  En 1980, il vote la création du Conseil régional wallon et y siège jusqu’en 1981, moment où il met un terme à ses activités parlementaires.

Contenu : Documents relatifs à sa formation, sa détention pendant la guerre et ses fonctions précitées sauf celles liées aux JS et de Secrétaire national adjoint du PSB.

Ce fonds, versé par son fils Charly à la mort de son père, a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier).
Fonds Raymond Bayot

BE ALPHAS ARC-P BAY

1945-19550,36 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Raymond Bayot (1931-1989) commence sa carrière en travaillant dans une coopérative. A 17 ans, il est déjà Secrétaire de la Maison du Peuple de Glain, il devient ensuite échevin à 25 ans, puis Bourgmestre de Glain jusqu’en 1976. Après la fusion des communes, il est élu Conseiller communal de Liège de 1978 à 1988. Il prend aussi une part active dans le groupement « Panser et repenser Glain » né à la suite du tremblement de terre de 1983. Au-delà de la politique, Raymond Bayot est le fondateur et Secrétaire du club de football de la JS Glain pendant 20 ans, ensuite il devient Président de la Ligue belge de football amateur à Liège, avant de l’être au niveau national en 1981.
Ce fonds contient beaucoup de correspondance, des rapports de congrès et des documents électoraux. Ces documents concernent principalement l’USC de Glain, l’Action Commune, les Jeunes Gardes Socialistes, les Faucons rouges, le Comité régional d’Education ouvrière, le Fonds de solidarité Truffaut-Delbrouck et les élections communales de 1946 et 1952, ainsi que les élections législatives fédérales de 1949 et 1954. Plusieurs documents concernent les jeunes années de Jacques Coune (Secrétaire de l’USC de Glain) se trouve dans ce fonds.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds José Bemelmans

BE ALPHAS ARC-P BEM

1974-19971,425 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : José Bemelmans (1944-2020)  est né à Seraing. Il possède un diplôme d’imprimeur sur linotype, Ingénieur en art graphique et publicitaire. Il devient, en 1970, chef de l’entreprise d’imprimerie Henri Nelys, puis il  crée son agence de publicité In Publicité en 1973 qui devient une société coopérative en 1982. José Bemelmans est membre de la MSI (Mouvement socialiste des indépendants) qu’il transforme en ALTIB (Association liégeoise des travailleurs indépendants de Belgique) en 1976 et dont il est nommé Président. Il crée ensuite la CTIW (Confédération des travailleurs indépendants wallons, Président en 1992). Bemelmans est également Président de la Fédération des professions libérales (1992-1996), administrateur de la CNTIB (Confédération nationale des travailleurs indépendants de Belgique) et administrateur de la FNI (Fédération nationale des indépendants). Il fait aussi partie de la Commission des Indépendants de l’IEV. Actif au sein du Centre liégeois de formation des classes moyennes, il enseigne la publicité à la Haute Ecole de la ville de Liège (1971 – 1992), puis la publicité et le graphisme à l’Athénée de Flémalle (1975-2001), à l’Ecole polytechnique de Verviers (2001-2004), à l’Ecole polytechnique de Crisnée (2004-2005) et, enfin, à l’IPES de Hesbaye (2005-2009) dont il devient Directeur. Il est, à ce titre, membre de l’Association de Enseignants socialistes. Pour finir, il est Secrétaire (1991) puis Président (1991 – 2007) de l’USC d’Awans.

Contenu : Documents relatifs principalement à son ancienne fonction de Président de l’Union socialiste communale d’Awans, son implication dans l’Association des enseignants socialistes et dans la défense des travailleurs indépendants au niveau socialiste, liégeois, wallon et national (Correspondance, PV, comptes….).

Ce fonds, issu d’un dépôt du producteur en 2015, est pour l’instant inventorié sommairement.
Fonds Tony (et Louis) BergmansBE ALPHAS  ARC-P BER
1945-20170,37 mlSeules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)
Producteur : Antoine Bergmans, dit Tony, fut professeur de mathématiques dans le secondaire et membre de l’Association des Enseignants socialistes. Il fut membre du Comité de l’Union socialiste communale de Grivegnée puis de celui de l’USC de Montegnée (devenue simple section après la fusion avec Saint-Nicolas) qu’il présida alors. Au sein de l’USC du grand Saint-Nicolas, il fut membre du Comité de coordination des sections internes avant qu’elles ne soient supprimées au profit de l’USC. Il fut surtout Conseiller communal de Saint-Nicolas de 1983 à 2001 puis de 2006 à 2012 et Conseiller CPAS de 1998 à 2012. Il fonda la section du PAC de Montegnée puis celle de Tilleur au sein de laquelle il fut Vice-Président du groupe d’histoire locale (Saint-Nicolas) Lî bon vî tîmps. Son père, Louis, fut Instituteur primaire et Délégué FGTB (CGST / Centrale générale des Services publics).
Contenu : Documents relatifs à l’USC puis Section PS de Montegnée, aux élections surtout communales à Saint-Nicolas (avec qui Montegnée a fusionné), au groupe d’histoire locale Lî bon vî tîmps et quelques-uns de ses dessins (rues et anciens charbonnages de la commune surtout), sans compter quelques documents sur la fonction de Délégué CGSP dans le primaire de son père.
Ce fonds, donné par Tony Bergmans en 2022, a été inventorié.
Fonds Jean Blistin

BE ALPHAS ARC-P BLI

1928-19500,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Blistin, Jean
Correspondance en particulier (cartes postales et photos) comme soldat et prisonnier pendant la seconde guerre mondiale.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Paul Bolland 

BE ALPHAS ARC-P BOL

1948-20071,28 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Paul Bolland (Blegny 1939 – ) suit ses humanités à l’Athénée royal de Visé, ensuite, il fait des études de latin-grec à l’ULg qu’il enseigne ensuite à Liège pendant 16 ans. Issu d’une famille socialiste et catholique, il s’affilie au PSB dès la fin de ses études et sera élu pour 1974-77 Conseiller provincial du Canton de Dalhem puis sera nommé Premier Echevin de la commune de Dalhem (1977-1981). En plus de son échevinat, il occupe, sous la présidence d’André Cools, le poste de Secrétaire national francophone du PSB puis du PS. De 1979 à 1981, il est également Secrétaire fédéral de la Fédération liégeoise du PS avant d’en occuper la présidence de 1986 à 1990. De 1981 à 1990, il est réélu à la Province de Liège où il est nommé Député permanent en charge des Finances, du Personnel non enseignant et des Sports avant d’en être nommé Gouverneur de 1990 à 2004. Défenseur de la langue wallonne, passionné de football et de cyclisme en plus de la lecture, attaché au patrimoine sous toutes ses formes, il participe depuis 1983 au développement dans sa région de Blegny-Mine et est intronisé dans bon nombre de confréries folkloriques.

Contenu : Ce fonds contient des documents relatifs principalement aux fonctions de Paul Bolland en tant que Secrétaire national francophone du PS puis de Président de la Fédération liégeoise du PS (documents de travail, rapports et programmes, congrès, biographie, correspondance, livres, journaux et revues, articles de presse, affiche(tte)s, photos…), Conseiller provincial, Député permanent puis Gouverneur de la Province ainsi qu’au précédent Gouverneur Gilbert Mottard, de Président de l’ALE, Président de l’ILHS (aujourd’hui ALPHAS) et Président d’honneur de la Fédération culturéle Walone dèl Province di Lîdje.

Ce fonds, issus de plusieurs dons du producteur, a été inventorié à la pièce.
Fonds Joseph Bondas

BE ALPHAS ARC-P BON

1940-19440,48 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Joseph Bondas (1881-1957) est né à Seraing. Apprenti mouleur, il s’affilie à la section serésienne des Jeunes Gardes Socialistes dès l’âge de 13 ans. En compagnie de Julien Lahaut, il fonde un syndicat métallurgiste à Seraing dès 1905 : Relève-Toi, dont il est le Trésorier jusqu’en 1912. Pendant cette période, il est Secrétaire permanent de l’Office des Accidents de Travail de la Fédération des Métallurgistes (1908-1912), puis Secrétaire de l’Office Intersyndical de Liège (1912-1917). Il est successivement Secrétaire permanent de la Fédération Générale de la Fédération des Syndicats de Liège-Huy-Waremme (1917), Secrétaire Général de la Fédération des Métallurgistes de la Province de Liège (1919) et Secrétaire de la Commission Syndicale du POB (1921). Il cumule ces différentes fonctions jusque 1940. Il est aussi élu Conseiller communal à Seraing de 1921 à 1926. En 1940, il s’investit dans la Résistance. Il publie des circulaires qui prennent le nom de Combattre, puis de Vaincre. Il collabore aussi au journal clandestin Le Monde du Travail. Il accède ensuite au poste de Secrétaire d’Etat à l’Aide aux Réfugiés, au Travail et à la Prévoyance Sociale en 1943 et 1944. A la libération, Bondas participe à la reconstruction du syndicalisme et au Congrès de fusion d’avril 1945 : la CGTB devient la FGTB. Il en est le Secrétaire général jusqu’en 1947. Il part alors à la retraite.

Contenu : Documents relatifs à son action syndicale pendant la Seconde Guerre mondiale dans la clandestinité puis au gouvernement belge en exil à Londres comme Secrétaire d’Etat à l’aide aux réfugiés, au Travail et à la Prévoyance sociale.

Ce fonds a été inventorié majoritairement à la pièce et pour l’autre part au niveau du dossier.
Fonds Hassan Bousetta

BE ALPHAS ARC-P BOU

1994-20111,93 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Hassan Bousetta (Hasselt, 1970) est Docteur en sciences politiques et sociales de l’Université catholique de Bruxelles et auparavant Licencié en sciences politiques et administration publique de l’Université de Liège où il devient Professeur. Ses recherches se centrent sur l’immigration au sein du Centre d’études de l’ethnicité et des migrations. Affilié au Parti socialiste, il est Sénateur de 2010 à 2014 et Conseiller communal à Liège de 2006 à 2018. Membre de plusieurs asbl, il est Directeur de l’Institut Liégeois d’Histoire Sociale (ILHS) qui devient l’Atelier liégeois pour la promotion de l’histoire et des archives sociales (ALPHAS) sous son impulsion (2015-2018).
Contenu : Ce fonds concerne principalement les activités d’Hassan Bousetta en tant que Conseiller communal à Liège et représentant de la Ville dans diverses intercommunales (SPI, SLF, IGIL, IILE, Tecteo, ALG, Intermosane, CILE, AIDE, Intradel, CHR, CHP, ISOSL, IPAL, Centre funéraire de Liège et environs, Abattoirs publics de Liège-Waremme, IESA). Il concerne aussi le Fonds du Logement des familles nombreuses de Wallonie, l’Espace Magh à Bruxelles et Embarcadère du Savoir, ainsi que la lutte contre le racisme.
Ce fonds, issu d’un don du producteur en 2017, a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds Joseph Bovy

BE ALPHAS ARC-P BOV

1920-19700,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur :  Bovy, Joseph
Union socialiste communale d’Alleur
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Henri Brenu

BE ALPHAS ARC-P BRE

1945-19650,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Brenu, Henri
Périodiques de gauche, ouvrage dactylographié
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Léon Brockus

BE ALPHAS ARC-P BROC

1891-19490,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur :  Brockus, Léon

Contenu : Mouvement socialiste sérésien, en particulier documents relatifs à Félix Lamy (ancien conseiller communal et enseignant socialiste), correspondance.

Ce fonds, issu d’un dépôt du producteur en 1988, a été inventorié à la pièce.
Fonds Roland Brulmans

BE ALPHAS ARC-P BRU

1967-19820,36 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur :  Militant (secrétaire de l’USC de Herstal) et mandataire socialiste actif au sein de la commune d’Herstal, Roland Brulmans (1940-2020) est surtout engagé dans l’action éducative et culturelle en faveur des jeunes. Il est notamment le premier Président du Conseil provincial de la jeunesse et Président fondateur de la Maison de la laïcité de Herstal en 2012 (en plus d’être Président de la Fédération des maisons de la Laïcité).
Contenu : Ce fonds concerne essentiellement le travail de l’USC mais aussi de l’administration communale d’Herstal. Il  comprend des documents datant essentiellement de 1967 à 1976 et un peu 1982.
Ce fonds, issu de plusieurs dons du producteur, a été inventorié majoritairement à la pièce et pour l’autre part sommairement.
Fonds Xavier Cabron

BE ALPHAS ARC-P CAB

1970-19970,11 ml + 8,12 Go

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Cabron, Xavier
Documents (statuts, rapports de congrès et surtout chansonniers) relatifs à son implication dans les Faucons rouges et dans une moindre mesure à sa militance au PS.
Ce fonds, donné par le producteur en 2019, a été inventorié à la pièce.
Fonds Robert Carabin

BE ALPHAS ARC-P CAR

1972-19950,12 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Carabin, Robert
Contenu : Documents relatifs au mouvement socialiste de la région liégeoise.
Ce fonds, donné par le Fonds d’Histoire du Mouvement wallon en 2010, a été inventorié à la pièce.
Fonds Lucien Carlier

BE ALPHAS ARC-P CARL

1965-20140,7895 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Lucien Carlier (1937-2020) est né à Roux (Charleroi). Il fit essentiellement carrière comme Régent en langues germaniques à l’Athénée royal d’Esneux et fut délégué CGSP ainsi que membre de l’Association des Enseignants socialistes. Affilié à l’Union socialiste communale de Flémalle-Grande de 1962 à 1977, il  s’affilia ensuite à la section du PS de Tilff, puis à la section d’Esneux et reviendra dans la section de Tilff pour enfin devenir Président de l’Union socialiste communale d’Esneux de 1990 à 1992 et comme faisant fonction entre 2009 et 2010. Il fut également Délégué à l’Assemblée fédérale de la Fédération liégeoise du PS. De 1977 à 1978, il entra au service du socialiste flamand Willy Claes, Ministre des Affaires économiques. Après un retour à l’Athénée d’Esneux, il travailla entre 1990 et 1991 au cabinet d’Yvan Ylieff à l’Education et la Recherche scientifique au sein de l’Exécutif de la Communauté française puis, de 1992 à 1994, au fédéral, celui de Jean-Maurice Dehousse à la Politique scientifique. Il fut par ailleurs Président de la Centrale syndicale des Travailleurs des Mines de Belgique, cotisa pour l’ONG Entraide Socialiste et fut Président de la Coopérative de Montford à Esneux qui gère le site de l’ancienne carrière de grès devenue réserve naturelle.

Contenu : Vie Professionnelle (surtout cabinet ministériel de Jean-Maurice Dehousse à la Politique scientifique), USC d’Esneux, Fédération liégeoise du PS ; PV, comptes, statuts, discours, notes.

Ce fonds, donné par le producteur en 2016, a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds   Jean-Marie Chartry d’Heur

BE ALPHAS ARC-P CHA

1822-20180,11 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Chartry d’Heur, Jean-Marie

Contenu : Loi Vandervelde contre l’alcool, appel à la grève de la CGSP contre les mesures du gouvernement MR-NVA de 2016, médaillon du Parti socialiste espagnol.

Ce fonds, issu de plusieurs dons du producteur, a été inventorié à la pièce.
Fonds Cécile Colon

BE ALPHAS ARC-P COL

1983-1989125 Mo

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Colon, Cécile
Faucons rouges, en particulier d’Yvoz-Ramet/Ramioul.
Ce fonds, donné par le producteur en 2009, a été inventorié au niveau sommairement (suffisant comme tel).
Fonds André Cools

BE ALPHAS ARC-P COO

1971-19910,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Discours en tant que Président du PSB puis du PS, photos, documents relatifs à son assassinat et ses funérailles.
Ce fonds, issu de versements divers, a été inventorié à la pièce.
Fonds V. Crahay et T. Degombe

BE ALPHAS ARC-P CRA

1898-19130,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Mouvement ouvrier à Sprimont (Coopérative des ouvriers de la Pierre, Société de secours mutuels, habitations ouvrières).
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds J.-L. Decerf

BE ALPHAS ARC-P DEC

1918-19610,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Decerf, J.- L.
Contenu : Comptes-rendus, PV, brochures relatifs à l’Union socialiste communale et l’Union Coopérative de Vaux-sous-Chèvremont en particulier.
Ce fonds, issu d’un dépôt du producteur en 1988, a été inventorié à la pièce.
Fonds Claude Dejardin

BE ALPHAS ARC-P DEJ-C

1944-19850,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Claude Dejardin (1938 – 2020) vient d’une famille de militants socialistes (fils de Georges Dejardin), il est inscrit chez les Faucons Rouges qu’il abandonne en 1955 pour se consacrer à ses études à l’Athénée. En 1957, il rejoint la Fédération liégeoise des Etudiants Socialistes et devient rédacteur en chef de son périodique L’Etudiant Socialiste. En 1959, il entre comme employé rédacteur à l’INR et adhère à la section de Liège-ville des Jeunes Gardes Socialistes qu’il quitte pour effectuer son service militaire en 1961. Au moment de réintégrer les Jeunes Gardes Socialistes, il choisit de s’affilier à la section d’Herstal plutôt que la section de Liège avec qui il était en désaccord principalement sur les orientations . Il finit par devenir Président de la section d’Herstal. Il fonde en 1962, avec la section de Jupille et la cantonale d’Hollogne-aux-Pierres, la Fédération de la Basse-Meuse (future Fédération liégeoise des Jeunes Socialistes) dont il assure la Présidence. En 1964, il fonde avec plusieurs autres fédérations le Mouvement des Jeunes Socialistes. En 1967, il en devient président jusqu’en 1970. Une des volontés du MJS étant que les Jeunes Socialistes se portent candidats aux élections, Claude Dejardin, resté actif au sein du MJS, est amené à se porter candidat aux élections législatives de 1971 et est élu député. Début de la même année, il avait été élu conseiller communal à Liège. En 1977, il est représentant socialiste du Parlement belge, à l’UEO et au Conseil de l’Europe, dont il assume la Vice-Présidence, son mandat de député de la Chambre en Belgique ayant été prolongé jusque dans les années 1980.
Contenu : Ce fonds contient de la correspondance, des PV de réunions, des rapports administratifs, des notes manuscrites, etc. Sont abordés notamment la question du chômage des jeunes, du nazisme et des luttes pour la paix et contre la dictature (lutte contre la guerre au Vietnam…).
Ce fonds, issu d’un versement du producteur en 1989 surtout et 2014, a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds Georges Dejardin

BE ALPHAS ARC-P DEJ-G

1947-19761,32 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Georges Dejardin (Liège 1914-1993) nait dans une famille socialiste. Après des études moyennes inférieures et une 4e année industrielle, il réussit une première épreuve de géomètre arpenteur. Il suit ensuite des cours à l’Ecole ouvrière supérieure et devient d’abord agent commercial temporaire (1930-1937) avant de se consacrer au journalisme et à la politique. De 1938 à 1940, Dejardin est Secrétaire national adjoint des Jeunes gardes socialistes. Mobilisé dès 1939, Georges Dejardin passe 5 ans en captivité en Allemagne. Puis, à la Libération, il est nommé Secrétaire nationale de la Centrale d’éducation ouvrière (1945-1950). Après la Guerre, Dejardin enchaine les mandats : Conseiller communal à Liège (1946-1964) et Conseiller provincial (1946-1950), député de Liège en 1950, Sénateur provincial (1965-1968), Sénateur direct en 1968 (jusqu’en 1974). C’est au titre de Sénateur, qu’il est appelé à siéger au Conseil culturel de la Communauté française et qu’il est présenté par le PSB à sa présidence (1971-1973). Lors de la grève de 1960-61, il est l’auteur au nom de l’Action commune de l’Appel aux soldats qui conduit à la saisie du journal La Wallonie en décembre 1960. Georges Dejardin est aussi membre du Comité d’action wallonne (1962-1963). Sur le plan international, Georges Dejardin est membre de l’Assemblée consultative du Conseil de l’Europe et membre de l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale (1962-1965). Il devient ensuite secrétaire adjoint de l’Agence de Coopération culturelle et technique (Paris) avec le statut de diplomate (1974-1976).  Il est également Président-fondateur de la Guilde belge du livre (1956-1978) et membre du Grand Liège.

Documents relatifs au PSB (élections, études de l’IEV sur la population active, Rassemblement des progressistes …), à l’Union socialiste communale de Vottem (élections), aux Jeunes socialistes (correspondance postérieures à son activité de secrétaire national adjoint), à l’Education ouvrière (Secrétaire national de la CEO, CREO de Liège ; cours, correspondance), au journal Le Peuple (fit partie de son Comité de direction ; problèmes financiers de journal), à l’asbl Grandes conférences socialistes, à la grève générale de l’hiver 1960-61 et annexes (Action commune socialiste, Mouvement populaire wallon, lois sur la maintien de l’ordre), à l’Internationale Socialiste, à ses fonctions de Député au parlement belge (deuxième guerre scolaire, Institut National de Radiodiffusion…)et au Conseil de l’Europe (question de la démographie européenne …), Sénateur de l’Etat belge (bibliothèques publiques, assurance maladie-invalidité, anciens prisonniers de guerre dont il fit partie, commission relations linguistiques …), premier Président du Conseil Culturel de la Communauté française et enfin Président-fondateur de la Guilde belge du livre, le tout avec pour principaux points communs la jeunesse, l’organisation des loisirs, l’éducation permanente et la politique de sécurité et de défense.

Ce fonds est inventorié pour l’instant sommairement.
Fonds  Henri De Man

BE ALPHAS ARC-P DEMA

1919-19440,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Publications d’Henri De Man.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Célestin Demblon

BE ALPHAS ARC-P DEMB

1879-19240,96 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Célestin Demblon  (1859-1924) est né à Neuville-en-Condroz, c’est un des premiers leaders socialistes liégeois. Instituteur, Demblon est révoqué en 1883 pour avoir critiqué publiquement la Royauté. Il se consacre alors au journalisme. Il est membre de l’Union Démocratique qui devient la section liégeoise du POB (Parti Ouvrier Belge). Il est élu Député en 1894 et siège à la Chambre jusqu’en 1924. Célestin Demblon est aussi connu comme écrivain et traducteur de Shakespeare.  Pendant vingt ans, il donne des cours de littérature et d’art à l’Université nouvelle. A la fin de sa vie, il se rapproche du communisme se détournant ainsi du POB.

Contenu : Documents relatifs à sa famille (photos…)et son œuvre politique, (militant POB, Conseiller communal, Député, militant PC), littéraire (journaliste, écrivain) et pédagogique (Instituteur puis Professeur d’Université en histoire de la littérature et des arts), hommages, divers.

Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Willy Demeyer

BE ALPHAS ARC-P DEME

1946-20053,27 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Willy Demeyer naît à Liège en 1959. Avocat au Barreau de Liège jusqu’en 1991, il est élu conseiller communal de la ville de Liège dès 1989, il est fait Chef du Groupe Socialiste l’année suivante. Après avoir été échevin des Travaux (1991), il devient Bourgmestre de Liège en 1999. Président de plusieurs groupements actifs dans le domaine économique (Port autonome de Liège, Association Liégeoise du Gaz), culturel (Opéra Royal de Wallonie, Théâtre wallon du Trianon, Foyer culturel de Jupille-Wandre), sportif (club de basket de Jupille) et présent également dans le domaine de la jeunesse, il est très impliqué dans le développement de la cité ardente. Il renonce à son mandat de Député wallon acquis en 2004 pour présider la Fédération liégeoise du PS  à partir 2005 et jusqu’en 2017. Il devient Député fédéral en 2010 jusqu’en 2017 et, après avoir été Vice-Président du Sénat (2010-2014),  en 2011, Vice-Président du PS national.

Contenu : Documents relatifs à l’USC de Jupille et documents de Guy Mathot (sa femme a été auparavant celle de Guy Mathot) (documents électoraux, documents préparatoires et rapport de congrès, notes d’informations).

Ce fonds est issu de différents dons de Demeyer. Il est pour l’instant majoritairement inventorié de façon sommaire.
Fonds Elisa Devlieger

BE ALPHAS ARC-P DEV

1891-198916 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Elisa Devlieger est née à Beyne-Heusay1909. Elle est la fille de Jules Devlieger (Iseghem 1889 – Liège 1975) qui a importé le handball en Belgique et a créé le club de gymnastique l’Union beynoise en 1905. Elisa a repris l’UB (aujourd’hui UBGym) avec sa sœur Berthe.
Sport ouvrier, en particulier l’Union Beynoise (Gymnastique).
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Jean-Pierre Digneffe

BE ALPHAS ARC-P DIG

1956-20000,96 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).s.

Producteur : Né au sein d’une famille de mineurs de gauche, Jean-Pierre Digneffe (1941) est régent en Géographie. Il enseigne à l’Athénée de Jupille où il s’installe. Déjà affilié à la FGTB, il s’affilie au PSB dans le but d’intégrer l’Association des Enseignants Socialistes. En 1970, il devient Echevin des Services sociaux, de la Jeunesse, de la Culture, des Sports et du Tourisme à Jupille et travaille en même temps comme Secrétaire au PS national. Suite à la fusion de Jupille avec Liège en 1976, il devient Echevin à Liège de la Fonction publique (gestion de la fusion des communes). Il reste Conseiller communal à Liège jusqu’en décembre 2006. Jean-Pierre Digneffe est également Conseiller provincial de 1971 à 1977. Il est aussi Président de la CILE de 1982 à 1994 et Vice-Président de la SDWE pendant 6 ans. Pour les deux, Jean-Pierre Digneffe reste administrateur jusqu’en 2006. Il est également Directeur du Logis social. Après s’être installée à Chênée en 1986, Jean-Pierre Digneffe s’y est investi en tant que Président du centre culturel (1989-2007), dans l’Académie de Musique et dans son Centre des
Jeunes.
Le premier versement concerne l’administration communale de Jupille, le Parti socialiste, la politiques sur la période 1956-1987. Il contient notamment des rapports, des notes, des brochures, des documents électoraux. Le second contient essentiellement des documents électoraux pour les années 1962 et 1969, ainsi que la période 1976-2000.
Ce fonds, issus d’un don du producteur en 1989 surtout et 2016, a été inventorié majoritairement à la pièce et pour l’autre part sommairement.
Fonds Alexis Dohogne

BE ALPHAS ARC-P DOH

[1870-1989]8,89 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Alexis Dohogne (1906 – 1997), né à Verviers,  commence à travailler comme porteur de télégrammes, puis devient mécanicien. Il suit alors des cours à l’École Professionnelle de l’École Supérieure des Textiles. Il est rapidement nommé secrétaire des « Jeunes Gardes Socialistes » Plus tard, il s’affilie au POB comme syndiqué. En parallèle, il suivra des cours de formation politique organisés par les Comités d’Éducation Ouvrière. Il est  nommé échevin en 1947 de Cornesse, puis, en 1953, en devient bourgmestre. En 1965, il entre au Conseil communal de la nouvelle entité Pepinster-Cornesse. En 1971, il est élu échevin de la Culture après la création de l’Union socialiste communale, puis 1er échevin à la mandature suivante jusqu’à la fin de 1976. Il est membre diverses associations culturelles comme le Cercle des collectionneurs de Pepinster, la Commission des Recherches de Pepinster, le Groupe espérantiste de Verviers ou encore la Commission Communale des Jeunes de Pepinster, asbl qui regroupe plusieurs clubs dont les « Gardiens de la Mémoire CCJ » et le journal communautaire de la commune « L’Espiègle ».Alexis Dohogne (1906 – 1997), né à Verviers,  commence à travailler comme porteur de télégrammes, puis devient mécanicien. Il suit alors des cours à l’École Professionnelle de l’École Supérieure des Textiles. Il est rapidement nommé secrétaire des « Jeunes Gardes Socialistes » Plus tard, il s’affilie au POB comme syndiqué. En parallèle, il suivra des cours de formation politique organisés par les Comités d’Éducation Ouvrière. Il est  nommé échevin en 1947 de Cornesse, puis, en 1953, en devient bourgmestre. En 1965, il entre au Conseil communal de la nouvelle entité Pepinster-Cornesse. En 1971, il est élu échevin de la Culture après la création de l’Union socialiste communale, puis 1er échevin à la mandature suivante jusqu’à la fin de 1976. Il est membre diverses associations culturelles comme le Cercle des collectionneurs de Pepinster, la Commission des Recherches de Pepinster, le Groupe espérantiste de Verviers ou encore la Commission Communale des Jeunes de Pepinster, asbl qui regroupe plusieurs clubs dont les « Gardiens de la Mémoire CCJ » et le journal communautaire de la commune « L’Espiègle ».

Documents relatifs au POB, son congrès wallon à Verviers, sa Fédération verviétoise, à l’Union socialiste de Pepinster, au mouvement coopératif verviétois (société La Renaissance), provincial (Union Coopérative), belge et international, à l’actualité (coupures de presse) diverse verviétoise (visite du roi, vie judiciaire, économique dont un hommage à l’industriel Célestin Martin, politique dont élections et fusions des communes ainsi que les Fourons, grèves, catastrophes, exaction des Cellules combattantes Communistes, enseignement, urbanisme dont barrage de La Gileppe, transport, patrimoine, l’artiste Jean-Marie Renier, folklore, histoire dont guerre 1914-18, expositions, sport…) et internationale (guerre froide, guerre civile au Liban), au gouverneur du Hainaut Henri Van Mol et à la grève du 21/05/1935 au charbonnage des longs Près à Marchienne-au-Pont.

Ce fonds, versé par le producteur en 1989, est inventorié à hauteur de 10 % à la pièce.
Fonds Louis Donnay

BE ALPHAS ARC-P DON

1941-19720,115 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Louis Donnay (1916-2009) étudie à l’Ecole Moyenne du boulevard Saucy. Il s’affilie au POB dès sa majorité en 1934, puis au PSB clandestin en 1940, il devient membre du Comité Fédéral de Liège et deviendra plus tard membre de la Maison du PS. Pendant la Guerre, il est nommé gérant de l’Union Coopérative de Liège. D’abord trésorier de la Fédération liégeoise du PSB de 1945 à 1957, il en devient Secrétaire fédéral de 1957 à 1974. Il est aussi membre de l’USC de Milmort, conseiller communal à partir de 1948 et Bourgmestre de 1953 à 1974. Au niveau provincial, il est conseiller de 1954 à 1981, Président du Conseil de 1971 à 1974, Député permanent de 1974 à 198.Il est également Inspecteur de la Région wallonne auprès des villes de Verviers et Seraing de 1982 à 1988. Affilié à la fois à la FGTB et à l’ex FMSS, il participe à la gestion de plusieurs autres organisations/associations : CILE / Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (administrateur dès 1936 et président de 1966 à 1982), ALE / Association Liégeoise d’Electricité, SOCOLIE (intercommunale d’électricité à Seraing), SPI (agence de développement pour la province de Liège).
Presse clandestine, en particulier socialiste, et d’occupation et autres documents de et sur la résistance, Festival du Travail.
Ce fonds est pour l’instant inventorié sommairement.
Fonds Robert Flagothier

BE ALPHAS ARC-P FLA

1836-20170,85 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Secrétaire puis, de 2011 à [2012], Président de la section locale de Fléron du PS ; Conseiller communal de Fléron (1989-1994) ; Président du PAC (asbl d’éducation permanente Présence et Action culturelles) de Fléron (1988-2014) ; membre du Comité d’Action laïque de Fléron, Beyne et environs (fin des années 1990 à 2013) ; Secrétaire de l’asbl La Belle Fleur (protection de l’environnement sur la commune de Fléron).

Documents issus de sa fonction de Responsable du centre d’archives de l’IEV (biographies, notes d’informations, publications diverses, expositions, documentation sur le PS national comme rapports de congrès, documents électoraux… et la Fédération de Liège, sur les syndicats FGTB et CSC, l’Union Coopérative au Luxembourg, les Jeunes socialistes, le PAC, la Presse socialiste, les socialistes belges de la RDA, le Ps français, le début belge du socialisme aux UsA, les femmes dans le socialisme, la garde civique à Liège, la loi Vandervelde sur l’alcool, la guerre scolaire, la régionalisation).

Ce fonds, issu de plusieurs dons du producteur, a été inventorié majoritairement au niveau du dossier.
Fonds Alex Fontaine-Borguet

BE ALPHAS ARC-P FON

1823-19957,2 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Alexandrine (dite Alex) Fontaine-Borguet (Ougrée, 1904 – Liège, 1996) s’est affiliée au POB en 1920, puis s’est investie au sein des Femmes Socialiste (1921), de la Guilde des Coopératrices (1925), des Femmes Prévoyantes Socialistes (1927) et des Jeunes Gardes Socialiste (1927). Elle a été embauchée à la Fédération Générales des Syndicat, ce qui lui a permis de réaliser des études d’assistante sociale. Elle est ensuite devenue Secrétaires-Trésorière d’un home pour orphelins (1934-1940). Elle a siégé au Comité Fédéral du POB liégeois (1933). Au début de la Deuxième Guerre mondiale, elle est engagée à la Province Liège comme assistante sociale. Ainsi, elle a pu organiser le Service Social Provincial. Si elle a participé à plusieurs réunions de la Résistance, elle sera surtout employée comme messagère. En 1948, elle est devenue Députée à la Chambre des Représentants.

Documents relatifs à sa formation, son implication au PSB (lois sur le maintien de l’ordre, Action commune socialiste, mouvements de jeunesses socialistes, Commission Femmes, les femmes en politique et dans les syndicats, fonctionnement des communes, le rapport des socialistes avec la religion, lutte pour le suffrage universel, Commune de Paris, libération de la Belgique et plan Marshall, Question royale, grèves de 1957 et de l’hiver 1960-61, pacte scolaire, Congo, fédéralisme, chants et poèmes…), ses fonction d’assistante sociale en chef des Services sociaux de la Province de Liège et de Députée, son implication dans le mouvement des Femmes socialistes national (dont elle fut secrétaire) et international, des Femmes prévoyantes Socialistes de Liège dont elle fut Présidente et sa section d’éducation permanente FAM (formation, action, militantisme), au sein de l’ONE et les questions annexes principalement de la politique familiale internationale, nationale, provincial et communal (Conseil supérieur de la famille, services sociaux communaux et scolaires, centres psycho-médico-sociaux, planning familial, allocations familiales, mariage, divorce, dénatalité, droits de l’enfant, troisième âge, maisons de repos, établissements pour malades mentaux, sectes…), de l’avortement (affaire Peers…), du travail des femmes (loi Rutten, égalité salariale, égalité d’accès à tous les métiers, protection de la maternité, formation, grèves de 1966 et 1974 à la FN Herstal…), des pensions, de la protection de la jeunesse (loi Vermeylen, juges de la jeunesse, délinquance juvénile, problèmes d’alcool et de drogue, suicide, enfants maltraités, placement en famille d’accueil, adoption, handicapés, majorité à 18 ans…), des CPAS, de l’aménagement du territoire (SPI et son équivalent wallon, parc industriel d’Herstal, centrales hydroélectriques, Socolie…), du logement (habitations sociales, prêts immobiliers, équipement ménager …), de la protection du consommateur (scandale du Softénon, pollution atmosphérique…)au niveau européen principalement, du pacifisme (Droits de l’Homme, Désarmement, Union belge pour la paix…)ainsi que son implication des dans le centre d’étude et de documentation sociale, l’Athénée royal Liège 2 et son quartier de Droixhe à Liège.

Ce fonds a été inventorié au niveau du dossier et une partie a été détaillée à la pièce.
Fonds Suzanne Gauthier-Houet

BE ALPHAS ARC-P GAU

1939-19420,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Gauthier-Houet, Suzanne

Attestation de distribution clandestine du journal Le Monde du Travail pendant la seconde guerre mondiale, carte postale du Comité belge d’aide aux socialistes espagnols, photo du 1er mai à Liège. Ce petit fonds, déposé par la productrice elle-même, a été inventorié à la pièce et est libre  d’accès.

Ce fonds, issu d’un dépôt en 1997, a été inventorié à la pièce.
Fonds Catherine Gillon

BE ALPHAS ARC-P GIL

1896-19450,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Gillon, Catherine

Contenu : Jetons de pain de l’Union Coopérative de Vottem, carnets d’Affiliation à la Centrale syndicale nationale des Travailleurs des Mines.

Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Grèvesse

BE ALPHAS ARC-P GRE

1856-19690,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Mme Grèvesse
Publications diverses, livret d’ouvrier, photos de socialistes des régions de Huy-Waremme et de Liège.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Robert Halleux

BE ALPHAS ARC-P HAL

1907-19280,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Halleux, Robert
Règlements de travail de divers charbonnages et Conseils des Prud’hommes liégeois (Cheratte, Fléron, Bellaire, Beyne-Heusay, Rétinne, Romsée, Soumagne).
Ce fonds, versé par Robert Halleux (ancien Responsable du Centre d’Histoire des Sciences et des Techniques à l’Université de Liège) a été inventorié à la pièce.
Fonds Jean  Harkemanne

BE ALPHAS ARC-P HAR

1989-19940,01 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Harkemanne, Jean
Commune de Stoumont (Documents électoraux, bulletin communal d’information, coupures de presse).
Ce fonds a été inventorié à la pièce et est libre d’accès. Ce fonds, donné par le producteur en 2014, est inventorié pour l’instant sommairement.
Fonds Denise Iket

BE ALPHAS ARC-P IKET

1974-20012,6 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Née à Mons-Lez-Liège, Denise Iket (1939-2020) se forma au métier d’institutrice primaire et exerça ce métier pendant 14 ans. Elle fut détachée pendant 6 ans au PS au niveau national,  puis à la Fédération liégeoise comme animatrice. Elle prit part, par exemple, à l’organisation d’ateliers de réflexions, aux activités du 1er mai et aux 100 ans du Parti. Elle travailla aussi comme animatrice et fut secrétaire et trésorière des Faucons rouges qu’elle représenta au sein de la Confédération des Jeunesses socialistes. Elle termina sa carrière comme secrétaire au sein du Cabinet de la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à la Communauté française, Françoise Dupuis de 1999 à 2004. Elle s’impliqua en outre dans sa section locale du PS, d’abord celle de Mons-lez-Liège (Flémalle) dont elle devint Présidente et à l’Union socialiste communale de Flémalle et la cantonale correspondante de Grâce-Hollogne dont elle assuma dans les deux cas le secrétariat puis à l’USC de Seraing. Denise Iket fut aussi active au sein du PAC, aux Amis de la Nature, au Fonds de solidarité Truffaut-Delbrouck et fut bénévole à la Maison des Jeunes d’Ougrée. Enfin, elle fut membre de l’Association des enseignants socialistes, du Conseil d’Arrondissement de l’Aide à la Jeunesse dépendant de la Communauté française puis de la Fédération liégeoise des Aînés socialistes.

Documents relatifs à ses fonctions d’employée à la Fédération liégeoise du PS (ateliers de réflexion, activités festives comme le 1er mai et les 100 ans du Parti), puis au Cabinet de la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Françoise Dupuis (quelques documents concernant le PS Bruxellois), et son implication comme militante du PS (section de Mons-lez-Liège puis USC de Seraing pour qui elle organisa la fête de la rose) dans le mouvement de jeunesse des Faucons rouges (relations avec la Confédération des jeunesses socialistes … plus quelques documents des Jeunes socialistes) et le PAC de Mons-lez-Liège, le Fonds de solidarité Truffaut-Delbrouck (enfants défavorisés de l’enseignement communal liégeois) et l’asbl Les Amis de la Nature (section de Seraing puis Secrétariat national; excursions nature et culture).

Ce fonds est pour l’instant majoritairement inventorié sommairement et une partie l’a été au niveau du dossier.
Fonds René Jadot

BE ALPHAS ARC-P JAD

1918-19400,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Jadot, René
Article de René Jadot pour une étude sur « Les Jeunes et le Socialisme » et un n° du périodique Deutsch-Belgische Rundschau.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Mathieu Kisselstein

BE ALPHAS ARC-P KISS

1911-19520,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Kisselstein, Mathieu

Documents relatifs à sa fonction d’Echevin à Tilleur (comptes, conseil communal), sa militance locale au sein du mouvement socialiste (Maison du Peuple, magasin de l’Union coopérative, Harmonie L’Avenir, journal La Wallonie, photo de Léon-Eli Troclet et de la Députation permanente liégeoise), laïc (Libre Pensée), documents liés à sa femme (Femmes Prévoyantes Socialistes) et à la rente qu’elle toucha à sa mort (Caisse de Prévoyance de Liège…).

Ce fonds, issus de dépôts de M. et Mme Van Laer, a été inventorié à la pièce.
Fonds Guy Lacaille

BE ALPHAS ARC-P LAC

2013-20140,005 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Lacaille, Guy
Documents relatifs principalement à l’Union socialiste communale de Trooz (documents électoraux…).
Ce fonds, donné par le producteur en 2014, est pour l’instant inventorié sommairement.
Fonds Marcel Lantin

BE ALPHAS ARC-P LAN

1958-19980,26 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Lantin, Marcel

Journaux liégeois et socialistes (La Wallonie et Le Matin en particulier), articles sur Paul Bolland, André Cools, Georges Dejardin, Edmond Leburton, Joseph Leclercq, Guy Mathot, Joseph-Jean Merlot, François Mitterrand (élection et visite de 1983 à Liège), Laurette Onkelinx.

Ce fonds, donné par son producteur, a été inventorié à la pièce.
Fonds Alphonse Lapaille

BE ALPHAS ARC-P LAP

1918-19850,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur :  Lapaille, Alphonse

Contenu : Documents sur la vie et l’œuvre d’Hubert Lapaille (ancien Secrétaire national de la Mutualité des ouvriers de la pierre), travaux effectués par des élèves de l’Ecole ouvrière supérieure.

Ce fonds a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier).
Fonds Joseph Latin

BE ALPHAS ARC-P LAT

1962-19740,02 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Latin, Joseph
Amicale des Pensionnés Socialistes de Seraing.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Charles Léonet

BE ALPHAS ARC-P LEO-CHA

1937-19390,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Léonet, Charles
Cinéma de la Maison du Peuple de Tilleur (Affiches, programme, recettes, archives audiovisuelles…).
Ce fonds a été inventorié sommairement (suffisant comme tel).
Fonds Christian Léonet

BE ALPHAS ARC-P LEO-CHR

1848-19750,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Léonet, Christian

Lois (huit heures de travail journalier, six mois de service militaire), rapports (POB national et Fédération liégeoise, socialistes wallons, éducation ouvrière, mouvement coopératif socialiste, Internationale ouvrière socialiste, Fédération internationale des Mineurs, Congrès rationaliste …), discours de socialistes belges en particulier, diagrammes de résultats électoraux, statistiques des affiliations à la Fédération liégeoise du PS, chants du POB.

Ce fonds, donné par son producteur en 1989, a été inventorié à la pièce.
Fonds Marcel Lhoest
BE ALPHAS ARC-LHO

1872-198497,6 Mo

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Lhoest, Marcel
Contenu : Documents relatifs à sa fonction d’Echevin à Herstal, hommage à Jean-Louis Lhoest (ancien rédacteur en chef du journal socialiste national Le Peuple), document du PAC, photo d’André Cools, règlement de travail des Comptoirs, Manufactures et Chancelleries.
Ce fonds, que le producteur a été inventorié à la pièce.
Fonds Yves Loyen

BE ALPHAS ARC-P LOY

1910-19671,08 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Loyen, Yves

Documents relatifs au mouvement des Jeunesses socialistes sur le plan international et surtout national, régional (Wallonie, région liégeoise, bassin de Seraing) et local (Ougrée-Sclessin), en particulier aux Jeunes Gardes socialistes (conflit avec le Parti, relations avec les Communistes, prise de position antimilitariste) et aux Faucons rouges, ainsi qu’aux organismes de l’Action commune socialiste et autres (organismes liés à l’Enseignement…).

Ce fonds a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier).
Fonds Guy Mathot

BE ALPHAS ARC-P MAT

1960-20052,7 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement.

Producteur : Guy Mathot (1941-2005) est né à Saint-Séverin en Condroz. Il obtient une licence en sciences biologique de l’Université de Liège en 1962 et occupera un poste d’assistant à l’Institut de pharmacie et botanique de ce même établissement entre 1962 et 1965.  Déjà investi dans les Jeunes Gardes à la fin des années cinquante, Guy Mathot devient successivement attaché de cabinet (de Fernand Dehousse, ministre de l’enseignement, puis de Freddy Terwagne, ministre des Relations communautaires), permanent SETCa et secrétaire politique du PSB national. En 1971, il est désigné bourgmestre de Seraing. Il restera bourgmestre, de manière discontinue, jusqu’à son décès. Il devient ensuite député à la Chambre en 1971. Vers la fin des années septante, il rejoint le gouvernement national, où il occupe successivement les fonctions de ministre des Travaux publics et des Affaires wallonnes, de ministre des Travaux publics, de ministre de l’Éducation nationale, de ministre de l’Intérieur et du budget et de Vice-Premier ministre et ministre du budget. Guy Mathot siège à nouveau comme député à la Chambre et comme conseiller communautaire à partir de 1981. En 1988, il est désigné Sénateur par le Conseil provincial de Liège ; il sera ensuite élu directement comme sénateur en 1992. C’est également à partir de 1992 qu’il siège en tant que député wallon, et ce jusqu’en 1999. Il occupe finalement la fonction de ministre wallon de l’Intérieur et des Travaux publics de 1992 à 1994. Il occupe la fonction de Président de la Fédération liégeoise du Parti à partir de 2003.
Documents relatifs principalement à ses fonctions de Ministre national des Affaires wallonnes (Sidérurgie…) et Bourgmestre de Seraing (Val Saint-Lambert…) mais aussi dans une moindre mesure de Député, Sénateur (aéroport de Bierset, Sabena, affaire Agusta ..), Ministre régional (Intradel…) et membres de plusieurs intercommunales et organismes publics (représentant du gouvernement auprès de l’ULG, Conseil économique de la Province de Liège, Président de la Socolie / Société coopérative liégeoise d’électricité, Association intercommunale de services et établissements médico-sociaux du bassin de Seraing), sans compter quelques dossiers transversaux (TGV, Chili, Euromissiles, SMAP, pacte scolaire, asbl le Grand Liège…) ou concernant le PS (élections, Bureau national…). Ce fonds, donné par son fils Alain en 2021, a été inventorié sommairement.
Fonds Jean Mathy

BE ALPHAS ARC-P MATHY

1910-19700,36 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Mathy, Jean
Sport ouvrier, en particulier le groupe gymnique et sportif Le Progrès à Seraing.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Joseph-Jean Merlot

BE ALPHAS ARC-P MER-JJ

1960-19670,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Né à Seraing, Joseph-Jean Merlot (dit JJ, 1913-1969) est Docteur en droit et licencié en sciences politiques et sociales. Il est Secrétaire national des Etudiants Socialistes (1933-1934), puis Président (1934-1935). En 1940, il participe à la « campagne des 18 jours » avant d’entrer dans la Résistance. Au sortir de la guerre, comme son père, Joseph Merlot, il devient Conseiller communal de Seraing en 1946, puis Bourgmestre de 1947 à 1969. Elu Député de l’arrondissement en 1954 (jusqu’en 1969), il participe aux grèves de l’hiver 60-61. Par la suite, il devient Vice-Président de la Chambre et Président de la Commission des Finances (1963-1968).

Documents relatifs au mouvement socialiste (Congrès nationaux du PSB dont un sur la structure des organisations des Jeunesses socialistes, politique militaire, Action commune, FGTB), à ses fonctions de Bourgmestre de Seraing et de Député (finances communales, programme du gouvernement Harmel, crise sidérurgique), à son implication dans le mouvement wallon (Congrès des Socialistes wallons, Comité permanent d’Etude et d’Action des Socialistes wallons, Compromis des socialistes, Rapports de congrès du MPW) et documentation diverse (grève des médecins contre le projet de réforme de l’assurance maladie-invalidité de Leburton).

Ce fonds, donné par l’ancienne Secrétaire de Guy Mathot, a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier).
Fonds Léon Merlot

BE ALPHAS ARC-P MER-L

1863-19390,18 ml  bibliothèque

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Merlot, Léon
Publications d’histoire sociale et liées au mouvement socialiste.
Ce fonds, donné par le producteur lui-même, a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier)
Fonds Fabrice Meurant-Pailhe

BE ALPHAS ARC-P MEU

1973-20060,27 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Meurant-Pailhe, Fabrice

Documents de diverses provenance (Robert Flagothier de l’IEV, Robert Carabin en tant que Directeur du Département Culture de la Province de Liège et socialiste de Soumagne et Charles Janssens, Echevin puis Bourgmestre socialiste de Soumagne, Député à la Chambre puis à la Région et la Communauté française) relatifs au PS (Congrès, ateliers du Progrès), à la Fédération liégeoise du PS (commission culturelle, ateliers de la Culture, documentation), aux partis socialistes étrangers (Mitterrand, Salvatore Allende), à la Mutualité socialiste et au PAC, aux organes étatiques précités, l’asbl Le Grand Liège et la RTBF ; statuts, programmes, rapport d’activités, documents électoraux.

Ce fonds, donné par Fabrice Meurant-Pailhe, a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier)
Fonds Gilbert Mottard

BE ALPHAS ARC-P MOT

1951-19964,08 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Gilbert Mottard (1926-2011) est né à Hollogne-aux-Pierres. Il obtient un diplôme d’auxiliaire social de l’Institut d’Etudes sociales de la Province de Liège. A 21 ans, il s’affilie à la FGTB et devient Bourgmestre d’Hollogne-aux-Pierres à 26 ans. Militant wallon, il devient vice-président du Mouvement populaire wallon de sa commune puis président du bureau d’arrondissement de Liège du MPW. Il est en parallèle auxiliaire social en chef à l’Administration de la Ville de Liège (1949 à 1971) et syndicaliste à la CGSP. En 1968, il est élu député de l’arrondissement de Liège à la Chambre des représentants et participe ainsi à la grande réforme institutionnelle de 1970. En 1971, il contribue à la fusion de sa commune d’Hollogne-aux-Pierres avec la commune de Grâce-Berleur et parvient à conserver son poste de bourgmestre de la nouvelle commune de Grâce-Hollogne. Il quitte sa fonction de bourgmestre en septembre 1971 pour le poste de Gouverneur de la Province de Liège. En 1990, il intègre le gouvernement fédéral en tant que Ministre des Pensions. En 1993, à 70 ans, celui qui fut également président de l’ALE, du Crédit Communal, de la SPI, de l’Association intercommunale pour le Circuit de Spa-Francorchamps et a été administrateur de la SMAP et du Port autonome de Liège, décide de se retirer de la vie politique.

Documents relatifs au PSB (congrès, élections, FGTB), à ses fonctions de Président de la CGSP de Liège (création de l’intercommunale de gaz et électricité Intermosane), Député (problèmes communautaires …), Gouverneur de la province de Liège (Procès Clerdent, Visite de François Mitterand, Millénaire de la Principauté, Académie Tchantchès, Euro de football…), Ministre des Pensions, ainsi que d’administrateur d’Ibramco, de Président de la Société de Développement régional pour la Wallonie (Société d’épuration du Bassin Meuse-Seine-Rhin), de l’Association liégeoise de l’électricité (grève de 1977) et dossier transversal de la fusion des communes, dossier des Fourons et dossier constitué par son épouse sur le droit des femmes.

Ce fonds, issu de plusieurs dépôts du producteur, a été inventorié majoritairement au niveau du dossier et pour l’autre part à la pièce.
Fonds Linda Musin

BE ALPHAS  ARC-P MUS

1988-20141,6 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement.

Producteur : Née à Liège, Marie (dite Linda) Musin (1956-2017) fit des études d’histoire à l’ULg. En 1979, elle commença à travailler au centre d’archives de l’Institut Emile Vandervelde avant de fonder et s’occuper de ILHS en 1987, devenu depuis ALPHAS. Fin des années 1990, elle est nommée collaboratrice scientifique au département d’Histoire contemporaine à l’Université de Liège. Secrétaire (1990-1994) puis secrétaire adjointe de la section du PS de Fléron, elle devient Vice-Président de l’USC de Fléron entre 1993 et 1994, Conseillère du CPAS, puis Conseillère communale jusqu’en 2017. Elle fut désignée délégué de la cantonale socialiste de Fléron au sein du Comité de la Fédération liégeoise du PS à partir de 1997 et fut membre effective de la commission des femmes socialistes de la Fédération liégeoise du PS. En 2000, elle devient la première femme Bourgmestre de Fléron jusqu’en 2010. Elle fut aussi Députée fédérale de 2007 à 2014. Par ailleurs, elle fut secrétaire et animatrice de la régionale du PAC à partir de 1988, créa dans sa commune une antenne d’Amnesty International en 1991 et y relança le centre de planning familial en 1999, ainsi que fut administratrice de l’association environnementale La belle fleur de Fléron (2000-2003) et administratrice du Centre d’Action laïque de Fléron-Beyne. Elle fut également membre d’ATTAC de l’asbl Nature et progrès, secrétaire du Rassemblement liégeois pour la Paix dans les années 1990 et membre de l’Union liégeoise pour la défense de la Paix, membre du Collectif d’Outremeuse contre l’Extrême-droite, administratrice du Centre hospitalier régional de la Citadelle dans les années 2000, de l’intercommunale de gestion des déchets Intradel en 2013 et de l’asbl Mnéma à partir de 2009.
Documents relatifs à son implication au sein du Parti socialiste (dont USC), à sa fonction de conseillère communale puis Bourgmestre de Fléron puis de Députée fédérale (Commission de l’Infrastructure, des Communications et des Entreprises publiques d’où SNCB et accident de Buizingen, proposition de loi sur la Copropriété.. ) ainsi que de secrétaire au sein du Rassemblement Liégeois pour la Paix (extrême-droite, pauvres, étrangers, collaboration avec l’Union liégeoise pour la défense de la paix …). Ce fonds, constitué d’un don de son mari en 2021 après sa mort et d’archives déjà présentes à ALPHAS qu’elle a créé, a été inventorié au niveau du dossier.
Ce fonds, issu de plusieurs dépôts du producteur, a été inventorié majoritairement au niveau du dossier et pour l’autre part à la pièce.
Fonds Jean Nihon 

BE ALPHAS ARC-P NIH

1894-199615,595 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Jean Nihon (1894-1986) est né à Hermalle-sous-Argenteau. Etudiant, professeur puis directeur (1944-1966) de l’Ecole ouvrière Supérieure, il a mené une longue carrière dans la défense des ouvriers et employés grâce à sa participation à diverses organisations syndicales. Il est également connu pour avoir été résistant durant la Seconde Guerre mondiale, pour sa fonction de Vice-Président du Conseil de la Jeunesse, son implication dans l’Union belge des associations des travailleurs sociaux, ses fonctions d’expert à l’Organisation internationale du travail et son travail dans l’implantation des auberges de jeunesses. Il a participé à la revalorisation du statut d’assistant social, a aidé au fonctionnement de plusieurs mouvements de jeunesses dont les Faucons rouges qu’il a implanté en Belgique et a participé à la vie politique de la Belgique au sein du Parti socialiste et à la vie politique, sportive et culturelle de la commune de Visé dont il a été échevin.

Documents (photos de voyages…)relatifs à la Confédération internationale des syndicats libres, à ses fonctions de Professeur (cours, conférences) puis Directeur de l’Ecole ouvrière supérieure (et même étudiant) en assistance sociale), son implication dans le mouvement de jeunesse des Faucons rouges (chansons…) et les auberges de jeunesse qu’il amena tous deux à s’implanter en Belgique, sa fonction de Vice-Président du Conseil national de la Jeunesse, son implication dans l’Union belge des associations des travailleurs sociaux, dans l’association belge pour le progrès social, ses fonctions d’expert à l’Organisation internationale du travail et de Vice-Président de la Fondation nationale pour la vieillesse et son implication dans la vie politique (création pour les Unions socialistes communales de la Basse-Meuse du journal la Lueur…), sportive et culturelle (création dans le cadre du cercle local d’éducation ouvrière d’une troupe de théâtre, d’un club de foot…)de sa commune de Visé puis à Bruxelles, et la résistance.

Ce fonds est inventorié à 50% majoritairement au niveau du dossier, pour une part à la pièce et pour la dernière part sommairement. Ce fonds, issu d’un dépôt de Georges Maes au nom de l’USC et de la famille en 1989.
Fonds Gaston Pâque

BE ALPHAS ARC-P PAQ

1969-19881,32 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Gaston Paque (1925-2016) fait ses études à l’Ecole technique de Seraing et commence, après la Guerre 1940-45, à travailler au Bureau d’études de la société de chauffages industriels Stein et Roubaix à Bressoux (1940-1971). Il s’engage dans la vie politique au sein du Parti socialiste, d’abord au sein de sa commune de Grâce-Berleur (intégrée après fusion à Grâce-Hollogne), puis au niveau national et régional. Conseiller communal (1952-1994), il devient Echevin (1963-1971) puis, Bourgmestre (1971-1976). Il reste cependant conseiller communal jusqu’en 1994. Au niveau national et régional, il occupe le poste de Sénateur (1971-1991) et siège à ce titre au sein du Conseil régional wallon (1974-1977, 1980-1991) et du Conseil culturel de la Communauté française (1971-1991).
Documents relatifs au PS, à son action politique à Grâce-Hollogne et son ancienne fonction de Sénateur (documents électoraux), divers.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Jean-Claude Peeters

BE ALPHAS ARC-P PEE

1952-20131,88 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Après un graduat en informatique, Jean-Claude Peeters (1952) devient, en 1975, Agent de la SNCB et entre dans la délégation syndicale de la CGSP. Il occupe une fonction permanente orientée vers l’information et la formation des affiliés et militants (1983-1997). Affilié au PSB dès ses 20 ans, Jean-Claude Peeters siège au Conseil Provincial de la Jeunesse
en qualité de représentant des mouvements de la Jeunesse socialiste de l’arrondissement de Liège. Il est aussi membre du Comité cantonal du Parti Socialiste de Saint Nicolas-Ans depuis
1978. En 1977, il est élu Conseiller communal et devient Echevin en 1995 à Ans. Détaché auprès du Cabinet de Daerden à la Région (Budget et Equipement, 2006-09) puis au Fédéral (Pensions, 2009-2011), il l’est ensuite chez Marcourt (Economie) à la Région. Depuis le début des années 90, il est très impliqué dans la démarche des intercommunales liégeoises et notamment à la présidence de l’AIDE de 2001 à 2007. Investi dans les structures du Parti Socialiste, il est membre de l’USC d’Ans (Président de 1991 à 1994). Ensuite, il assume la présidence de la Fédération liégeoise du Parti Socialiste de 1997 à 2003.
Documents relatifs au mouvement socialiste (congrès national du PSB de 1976, Congrès des socialistes wallons, Parti socialiste européen, FGTB) et à l’histoire sociale, en particulier de Liège.
Ce fonds, issus de plusieurs dons de cet ancien Président de la Fédération liégeoise du PS, a été inventoriée à la pièce pour les livres et pour le reste au niveau du dossier.
Fonds Alphonse Peigneux

BE ALPHAS ARC-P PEI

1924-19510,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Peigneux, Alphonse

Documents relatifs principalement à son implication au niveau de la région de Waremme au sein de la Fédération des Jeunesses Socialistes, en particulier dans le club de gymnastique, à ses fonctions de secrétaire d’un des Comités locaux d’Education ouvrière, de membre du Fonds Joseph Wauters pour la presse et l’éducation ouvrière et de militant de la Fédération du POB.

Ce fonds a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier.
Fonds René Pirquin

BE ALPHAS ARC-P PIR

1940-19460,03 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Pirquin, René
Documents relatifs à la Résistance (correspondance, périodique…), en particulier dans la région de Huy-Waremme.
Ce fonds, versé par le producteur en 1989, a été inventorié à la pièce
Fonds Joseph Polis

BE ALPHAS ARC-P POL

1890-19900,35 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Né à Soumagne, Joseph Polis (1925-2018) est Secrétaire adjoint du Secrétaire général de la FMSS de 1976 à 1990. Il est également Secrétaire du Comité exécutif de la scrl « Pharmacie populaire La Sauvegarde », Secrétaire du Hôme de Fléron et Président de l’Union Beynoise.

Contenu : Documents liés plus ou moins directement à ses fonctions de Secrétaire adjoint du Secrétaire général de la FMSS, Président de l’Union Beynoise (club omnisport du sport ouvrier socialiste), Secrétaire du Hôme de Fléron (coopérative proposant un cinéma et un club de gymnastique), à sa militance au sein du PS en particulier liégeois (rapports de congrès nationaux du PS, discours) et autres (histoire sociale, libre pensée, Fléron).

Ce fonds, donné par sa veuve, a été inventorié à la pièce (dans le catalogue en ligne, l’inventaire est au niveau du dossier).
Fonds Henri Putzeys

BE ALPHAS ARC-P PUT

1880-20180,12 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Henri Putzeys est le fils d’un ancien gérant d’une des deux coopératives de Villes-le-Bouillet, l’Espérance, dont dépendait la Maison du Peuple. Il suit des formations de l’Enseignement de la Province de Liège : en machines-outils et électricité, puis celle d’Agent administratif. Ancien membre de l’enseignement communal de Villers-le-Bouillet et ancien Président CGSP Agent provinciaux non enseignants de la Province de Liège et ancien Président de l’Amicale d’éducation ouvrière qui gère la Maison du Peuple de Villers-le-Bouillet ;  Henri Putzeys est de l’interprofessionnelle des pensionnés FGTB Liège-Huy-Waremme, membre du Comité des Pensionnés socialistes de Huy-Waremme et membre de l’USC de Villers-le-Bouillet. Pour sa commune, il est d’abord Conseiller communal, Echevin puis (1988-1994) Bourgmestre socialiste de Villers-le-Bouillet. C’est lui qui crée les armoiries de la commune.
Ce fonds concerne le Mouvement socialiste à Villers-le-Bouillet près de Huy et sa région, en particulier le Mouvement coopératif et la Maison du Peuple.
Ce fonds, donné en 2020, a été inventorié au niveau du dossier
Fonds Hubert Rassart

BE ALPHAS ARC-P RAS

1914-19871,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Hubert Rassart (1908-1994) naît à Seraing. A l’Athénée de Liège, il réalise des études scientifiques et y fonde les Lycéens wallons (association pro-wallonne), puis il s’inscrit à l’école de commerce de l’Université de Liège en 1927. En 1931, Rassart entre à l’Union Coopérative en tant que chef du service (de 1931 à 1938). En 1934, Rassart, qui était déjà membre du comité des Jeunes Gardes Socialistes de Seraing, en devient le président. Hubert Rassart est, avec ses JGS, un des leaders de la grève générale de 1936 à Seraing. Il soutient activement la République Espagnole lors de la Guerre civile. Mobilisé dès 1938, il participe à la campagne des 18 jours, puis est fait prisonnier. Evadé du camps, il intègre la résistance.  Après la guerre, secrétaire à la Confédération des jeunesses socialistes, Rassart réorganise les Jeunesses Socialistes. Puis, il devient successivement Conseiller communal de Seraing (1945-1946) et Député (1946-1949). N’étant pas réélu en 1949, Rassart entre au journal La Wallonie. Lors des grèves de 1960-61, il se retrouve dans la première équipe de Combat. Il sera encore élu Sénateur provincial (1950-1954 et 1961-1965) et Sénateur (1954-1958 et 1961-1965). Plus tard, il devient Conseiller provincial de la Province du Luxembourg (1961 à 1971) et Conseiller communal de Grandhan (aujourd’hui Durbuy – de 1965 à 1971). Il reste en place jusqu’en 1983. Il siège comme député en 1971. Il a aussi participé à la transformation des CLEO en PAC dans les années 70.
Ce fonds concerne la fonction de Président de la Commission nationale d’Aménagement du Territoire d’Hubert Rassart et celle de Président de la Fédération liégeoise du PAC, le Parti et le mouvement socialiste en général, le mouvement wallon, l’Europe de la Défense et la demande de reconnaissance d’Andrée Bouchout comme prisonnière politique pendant la Seconde Guerre mondiale.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds André Renard

BE ALPHAS ARC-P REN

1945-20050,12 ml + 850 Mo

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : André Renard (1911-1962) était un dirigeant syndical et militant wallon né à Valenciennes. Métallurgiste liégeois, il s’engage dans une action syndicale qu’il veut, dès l’origine, indépendante des partis politiques. Fait prisonnier en 1940, il est rapatrié en 1942 et adhère à la résistance armée à Liège et aux syndicalisme clandestin qui l’amena à être un des fondateurs du Mouvement syndical unifié, puis le président de la Fédération des Syndicats de la Région de Liège. Patron des métallurgistes liégeois, il occupe de 1953 à 1961 la fonction de secrétaire général adjoint de la FGTB. Associant les réformes de structures (Congrès de la FGTB, 1954) aux revendications wallonnes, il se trouve à la pointe du combat contre la Loi unique de 1960 et prend la tête des syndicalistes wallons. Déjà directeur du journal La Wallonie, il impose Combat pour revendiquer l’autonomie wallonne. Suite à l’impossibilité de réaliser le fédéralisme à partir de l’action syndicale, André Renard démissionne de ses fonctions en 1961 pour se consacrer au Mouvement populaire wallon.
Coupures de presse retraçant sa vie, arbre généalogique, diplôme d’hommage en tant que prisonnier de la guerre 1940-45, photos de sa vie privée et professionnelle.
Ce fonds est constitué en bonne partie de scans et photocopies des archives gardées par son fils, est inventorié en partie sommairement (suffisant comme tel) et en partie à la pièce.
Fonds Joseph Servais

BE ALPHAS ARC-P SER

1923-19800,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Servais, Joseph
Périodiques du mouvement socialiste surtout.
Ce fonds, issu d’un dépôt du producteur en 1988, a été inventorié à la pièce.
Fonds Jim Sumkay

BE ALPHAS ARC-P SUM

2006-2013321 Mo

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques).

Producteur : Sumkay, Jim
Photos du 1er mai liégeois réalisées par celui-ci.
Ce fonds, versé par le photographe en 2015, a été inventorié sommairement (suffisant comme tel).
Fonds Freddy Terwagne

BE ALPHAS ARC-P TER

1926-19710,4 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Terwagne, Freddy
photos personnelles principalement.
Ce fonds a été inventorié sommairement.
Fonds Jean Tilman

BE ALPHAS ARC-P TIL

années 19300,24 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Tilman, Jean
Cours de l’Ecole ouvrière supérieure et du Centre d’études coopératives.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Léon-Eli Troclet

BE ALPHAS ARC-P TRO

1931-19860,60 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Léon-Eli Troclet (Liège 1902 – Bruxelles 1980), fils de Léon Troclet, est d’abord dessinateur industriel (1921), puis dessinateur en constructions civiles (1923), il devint docteur en droit (1926). Avocat à la Cour d’Appel de Liège, il est aussi Professeur dans différents établissements supérieurs dont l’ULB. Il exerce ces deux dernières fonctions jusqu’en 1945. Secrétaire des Jeunes Gardes Socialistes de Liège (1919-1921) Troclet devient Conseiller provincial de 1928 à 1932 et Conseiller communal à Chênée de 1938 à 1945. Durant la Seconde Guerre mondiale, il entre en résistance, est membre du comité de rédaction du Monde du Travail et est emprisonné à la citadelle. Conseiller communal à Liège en 1945, 1947 et 1952 et Sénateur de 1946 à 1968, il prend part à de nombreux gouvernements en tant que Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale et Ministre des Affaires Economiques. Fédéraliste convaincu, il cofonde clandestinement le Conseil Economique wallon durant la guerre (1942). Troclet fut surtout investi dans le domaine de la Sécurité Sociale et fut aussi membre du Parlement européen en 1961.
Ce fonds contient des publications, des conférences et des cours (en particulier sur la sécurité sociale) donnés par Troclet, ainsi que des chansons.
Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds France Truffaut

BE ALPHAS ARC-P TRU-F

1874-20042,24 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : France Claire Truffaut (1926-2014) est née à Liège. Licencié en Histoire de l’Université de Liège (1948), elle enseigna cette matière en secondaire puis la morale laïque. Militante socialiste et déléguée de la CGSP enseignement, elle s’impliqua dans les manifestations liées à l’affaire royale et la grande grève générale de l’hiver 1960-61. Elle s’engagea également au sein du Mouvement populaire wallon où elle exerça la vice-présidence liégeoise et fut Présidente de la section liégeoise de l’Institut Jules Destrée. Elle fut Sénatrice entre 1985 et 1991. Enfin, elle fut active au sein de l’asbl Le Grand Liège, du fonds de Solidarité Georges Truffaut-René Delbrouck. Depuis son retrait de la vie politique, elle a renoué avec son métier d’historienne par l’écriture de plusieurs ouvrages sur l’action de son père Georges.

Documents relatifs au PS (Rassemblement des Progressistes, documents électoraux…), à ses fonctions de Vice-présidente de la section de Liège du Mouvement populaire wallon (Fourons, démographie, économie, projet sidérurgique de Sidémar, questions sociales, emploi des langues dans l’enseignement secondaire, culture…) et de Présidente de la Régionale de Liège de l’Institut Jules Destrée, de Sénatrice PS (proposition de loi sur la déduction fiscale des frais de garde des enfants, combat pour l’avortement et l’égalité homme-femme, anciens combattants, incinération, dette de la ville de Liège, conditions d’accès aux territoire pour les réfugiés, Organisation de libération de la Palestine, photos de voyages…), son implication dans l’asbl Le Grand Liège, dans le Rassemblement liégeois pour la paix, documents relatifs à la candidature à la Présidence du CPAS en 1982 et aux élections communales de 1988 pour le PS de son mari Willy Denef (1939-1997 ; 3,505 ml), divers (interview d’Alex Fontaine-Borguet).

Ce fonds est issu d’un versement de France Truffaut en 1996 puis, après son décès, de son fils en 2015. Ce fonds a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds Georges Truffaut

BE ALPHAS ARC-P TRU-G

1937-20021,2 ml

Seules les archives de plus de 30 ans sont accessibles librement (hors archives publiques)

Producteur : Georges Truffaut (1901-1942) est né à Liège. Député socialiste de Liège, auteur de la première proposition de loi fédéraliste en 1938. Echevin des Travaux publics, promoteur du Port autonome de Liège, de plusieurs constructions civiles et du Monument Tchantchès. Capitaine de réserve, combattant l’invasion de la Belgique, il gagne la Grande-Bretagne où il est tué au cours d’un exercice de lancer de grenades.

Documents relatifs à sa vie privée (photos, correspondance), sa formation de marin, ses activités littéraires, à son affiliation au mouvement socialiste (Secrétaire de l’USC de Liège, Milice de défense ouvrière…), à sa fonction d’Echevin des travaux de la ville de Liège (Lycée Léonie de Waha, Bains de la Sauvenière, Monument Tchantchès, Exposition internationale de l’eau, port autonome et canal Albert), de Député (projets de nationalisation du crédit et des assurances, commission d’enquête sur  la dévaluation du franc belge…), de Président-fondateur de l’asbl Le Grand Liège, à son implication dans la Ligue d’Action wallonne et la Résistance (engagement auprès des Forces belges réfugiées en Angleterre).

Ce fonds, issu de plusieurs dons de sa fille France, a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds François Van Belle

BE ALPHAS ARC-P VANB

1925-19850,48 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : François Van Belle (1881-1966) nait à Tilleur. Ouvrier menuisier, François Van Belle devient Conseiller communal (1908), Echevin (1912), puis Bourgmestre de Tilleur (1921). En 1940, les Allemands le démettent de son poste de Bourgmestre. Il s’implique alors dans la résistance en présidant aux destinées de la Wallonie libre. A la fin de la Guerre, il récupère le mayorat de Tilleur. Député de 1919 à 1958, il est également Secrétaire (1927), puis Vice-Président de la Chambre (1936-1958). Il occupe le poste de Secrétaire de la Fédération liégeoise du POB de 1913 à 1922. D’autre part, il joue un rôle important dans la revendication fédéraliste des Socialistes wallons.
Ce fonds contient des documents tels que des statuts, documents électoraux, articles de presse, notes manuscrites, etc. relatifs au mouvement socialiste (affaire de l’exclusion du Parti de Joseph Bologne, 1er mai, élections législatives et communale de 1935 à 1939 principalement, Georges Truffaut, Julien Lahaut, Rex, refus du Roi de nommer François Van Belle comme Bourgmestre de Tilleur, relations avec les communistes, déflation, Centrale syndicale des Mineurs, Banque belge du Travail…), à sa fonction de Député (Union des classes moyennes…), à son implication dans le mouvement wallon (Congrès national wallon, Ligue d’action wallonne, Commission linguistique du POB, Présidence de Wallonie Libre, union économique avec la France, Congrès des Socialistes wallons…), la Résistance, le fascisme et la Guerre civile espagnole.
Cette fonds, donné par Irène Vrancken (voir ci-dessous) en 1988, est pour l’instant inventorié sommairement.
Fonds René Van Santbergen

BE ALPHAS ARC-P VANS

1961-19840,72 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : René Van Santbergen (Liège 1920 – 2001) est issu d’un milieu modeste : sa mère est fille d’employé dans l’industrie de la laine à Verviers et son père est un ancien volontaire de la Guerre 1914-18. Il passe ses premières années entre Liège et l’Allemagne où sont père est en garnison. Après des humanités à l’Athénée royale de Liège, il étudie l’histoire à l’Université de Liège. Licencié en histoire en 1942, il poursuit sa formation tout en s’engageant dans l’Armée secrète et les Services de renseignement. René Van Santbergen obtient le titre de docteur en philosophie et lettres en 1947 et il est parallèlement assistant entre 1946 et 47. Après la guerre, il devient rédacteur à l’auditoriat militaire de Liège. Professeur de l’enseignement moyen et normal de 1944 à 1955, puis en 1955-56 à l’Institut universitaire official du Congo belge et du Ruanda-Urundi, il revient à l’Ecole normale moyenne de Liège jusqu’en 1961. Il est alors nommé inspecteur d’histoire et de sciences sociales. Il est membre du Comité scientifique du Centre d’étude et de recherche historiques de la Deuxième Guerre mondiale (aujourd’hui CegeSoma) et participe à de nombreuses commissions « enseignement » à divers niveaux de pouvoir. Il est également resté engagé dans les activités de Parti socialiste.
Ce fonds contient des documents relatifs à la fonction d’Inspecteur en Histoire dans l’enseignement secondaire (évaluation des enseignants, contribution à la rédaction des programmes, défense de cet enseignement au travers de l’Association des Historiens de l’Université de Liège, de l’Association des Enseignants Socialistes…) de René Van Santbergen.
Ce fonds, issu d’un dépôt du producteur en 1988, a été inventorié à la pièce.
Fonds Raymond Vermeersch

BE ALPHAS ARC-P VER

1919-19440,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Vermeersch, Raymond

Ce fonds reprend des documents de son parent Charles et sont relatifs à la militance de celui-ci au sein de l’Union socialiste communale de Seraing, ses actions dans la résistance locale, la résistance syndicale carolorégienne et l’aide qu’il apporta au sein du Comité national d’entraide aux Républicains espagnols.

Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Juliette Vidal

BE ALPHAS ARC-P VID

1906-19710,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Vidal, Juliette

Documents relatifs à la Fédération des Mutualités et des Unions Mutualistes Socialistes de la Province de Liège, Caisse Centrale de Secours Mutuels/Fédération des Mutualités Interprofessionelles de la Province de Liège/L’Entraide Médicale/FMSS, à ses partenaires, à la section de Couthuin et aux FPS.

Ce fonds, versé par Juliette Vidal en 1992, a été inventorié à la pièce.
Fonds Irène et Georges Vrancken

BE ALPHAS ARC-P VRA

1960-19900,12 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Irène Vrancken (née Pirson, 1922-1999) naît à Liège. Historienne diplômée de l’Université de Liège en 1947, lauréate du concours universitaire, elle commence comme chargée de recherche (1950-1954). Ensuite, elle devient archiviste du Fonds d’histoire du Mouvement wallon à son ouverture au public en 1956. Elle gère le fonds seule jusqu’en 1970, elle est alors nommée conservatrice en chef du Fonds et le reste jusqu’à son départ à la retraite en 1987. A côté de son travail au FHMW, elle est active dans le Mouvement wallon. Irène Vrancken est aussi impliquée dans le mouvement socialiste puisque qu’elle participe activement à de nombreuses commissions de l’USC Nouveau Liège du Parti socialiste.

Documents relatifs à son implication et celle de son mari Georges dans l’Union socialiste communale de Liège (commission des Finances et du Personnel dont dossier du conflit entre les agents communaux et la Ville suite aux plan d’assainissement de la dette, commission des Affaires économiques et intercommunales, commissions Urbanisme, Culture), et sa section Liège-Ville (commission Jeunesse et quartiers, fête du 100ème anniversaire du Parti) plus quelques documents liés à la Fédération liégeoise du PS (tensions liées à la dette de la ville de Liège) et aux socialistes wallons ainsi que des recherches effectuées en tant que Responsable du Fonds d’histoire du Mouvement wallon (fusillade de Roux lors de la grève de 1886, visite hypothétique de Lénine à Liège).

Ce fonds a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds Christiane Wéry

BE ALPHAS ARC-P WER

1885-19820,36 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Wéry, Christiane

Documents relatifs au mouvement socialiste (congrès du PSB et des socialistes wallons, participation de son mari aux Jeunes Socialistes nationaux et internationaux) et à l’histoire sociale.

Ce fonds a été inventorié à la pièce.
Fonds Jacques Yerna

BE ALPHAS ARC-P YER

1950-198710,82 ml

Ce fonds est libre d’accès.

Producteur : Jacques Yerna (1923-2003) est né à Liège. Après l’Athénée royal Charles Rogier, il obtient son diplôme de licencié en sciences économiques à l’Université de Liège en 1947. Toujours aux études, il donne des cours à l’école syndicale créée par André Renard. En 1947, Jacques Yerna entre au Ministère du Travail, il y milite comme délégué syndical mais quitte le département dès la fin de 1948. Il entre alors à la FGTB nationale où il dirige le service des Conseils d’entreprise. Il s’est affilié au PSB dès la fin des années quarante. Il milite activement au sein de l’USC de Liège. Suite à une brouille avec André Renard, il quitte la FGTB nationale. Il devient le secrétaire national du secteur Gazelco de la CGSP et participe activement aux grèves 1960-61. A la fin de 1961, Jacques Yerna y sera cependant admis. Au décès d’André Renard, Régionale FGTB de Liège-Huy-Waremme est remaniée et Jacques Yerna en devient le Secrétaire fin 1962. Il y restera jusqu’à son départ à la retraite en 1988. Il participe en cette qualité à l’équipe qui dirige la Régionale liégeoise du MPW. Il devient d’ailleurs Président fédéral du MPW en 1968. Il a aussi donné cours de géographie économique, puis d’économie politique à l’Institut d’Etudes Sociales pendant près de quarante ans (1950-1988). Après son départ à la retraite en 1988, il préside le Rassemblement liégeois pour la Paix (1988-2002) et soutient la création de la Coordination antifasciste de Belgique (1996).

Documents relatifs à son implication dans la FGTB (Confédération européenne des syndicats libres, Front commun FGTB-CSC, groupe de travail Syndicats et culture, Interrégionale wallonne de la FGTB, Grève générale de l’hiver 1960-61, revendications pour les élections politiques et analyse des résultats, Réformes de structures, Société de développement régional pour la Wallonie, Conseils d’entreprises, grèves à l’Association liégeoise d’électricité, universités, RTBF, travail avec RTC, Radio des travailleurs liégeois, travail avec le Théâtre de la communauté, cours de la Fondation André Renard…), le mouvement wallon (Collège exécutif de Wallonie, Comité d’action wallonne, mouvement Wallonie Région d’Europe, asbl Wallonie Fourons et surtout le Mouvement populaire wallon dont ses relations avec Wallonie libre, Rénovation wallonne et Mouvement libéral wallon, ses contacts avec les Flamands et ses revendications électorales…)et la défense de la langue française (Maison de la Francité à Bruxelles), le PS (doctrine de la gauche en général, groupe Tribunes socialistes), l’Action commune socialiste, le Rassemblement des progressistes, le Conseil économique et sociale de la Région wallonne (fermeture des charbonnages, pétrochimie, aéroport de Liège…), la Société régionale d’investissement wallon, le Conseil économique de la Province de Liège (logement, transports, port autonome de Liège, formation, problèmes de l’eau…), la presse (journaux La Gauche, Notre Temps du Centre d’étude et de recherche de l’information…), la formation (conférences, section belge de la Société internationale d’études socialistes, Institut d’études marxistes), dossier de la fusion de communes et intérêts divers (culture, sports…).

Ce fonds, versé en 1988, a été inventorié au niveau du dossier.
Fonds Yvan Ylieff

BE ALPHAS ARC-P YLI

1973-2003100 mlCe fonds est interdit d’accès aux personnes et organismes d’extrême-droite.
Producteur : Yvan Ylieff (1941-  ) est licencié en Histoire de l’ULg. Il commence sa carrière comme professeur d’Histoire dans le secondaire (1963-1968). Conseiller communal à Andrimont en 1971, il est désigné d’emblée Premier échevin, en charge de l’Instruction publique puis en devient Bourgmestre en 1973  et le restera après la fusion avec la commune de Dison jusqu’en 2018 où il préfère redevenir simple Conseiller communal. En parallèle de ses fonctions communales, il intègre le Cabinet du Ministère de l’Education nationale entre 1968 et 1973 puis intègre celui du Premier Ministre socialiste de Waremme Edmond Leburton jusqu’en 1974. Il est élu Député en 1974 et le restera jusqu’en 1988. Il est nommé Ministre de l’Éducation nationale entre 1988 et 1989. La compétence est ensuite communautarisée et c’est lui de nouveau qui prendra les rênes en Communauté française avec la Recherche scientifique jusqu’en 1992. Il redevient alors Député et prend la Présidence de la Commission de la Justice jusqu’en 1995. Il retourne au Gouvernement fédéral comme Ministre de la Justice et de l’Environnement jusqu’en 1999. Il refait un bref passage par la Communauté française comme Ministre de l’Enseignement, de la Jeunesse et de la Fonction publique avant d’être rappelé au fédéral entre 2000 et 2003 comme Commissaire adjoint au Ministre fédéral de la Politique scientifique le socialiste bruxellois Charles Picqué avant de très brièvement reprendre le poste ministériel en mai 2003.
Documents relatifs surtout à sa fonction de Député (Président de la Commission Justice, privatisation de la banque CGER en Fortis, Divorce, indemnisation des prisonniers de la seconde guerre mondiale, traite des êtres humains, actualité internationale…), dossiers verviétois (Agences locales pour l’Emploi de Dison dont il est Président, Conseil de Police de la Zone Vesdre…) et quelques archives liées à son passage comme Ministre de l’Education nationale ou au PS (bureau national, élections). La majeure partie des ces archives concernent sa permanence sociale (demandes d’appui pour des candidatures à un emploi…) ou des invitations et remerciements divers.
Ce fonds, donné en 2021 par Yvan Ylieff, est en cours d’inventaire.

Page 1 : accueil collections

Page 2 : archives d’institutions

Page 4 : collections diverses

Page 5 : bibliothèque