Léon-Eli Troclet (1902-1980)

Léon-Eli Troclet (1902-1980)

Léon-Eli Troclet naît à Liège le 14 juin 1902. D’abord dessinateur industriel (1921), puis dessinateur en constructions civiles (1923), il devint docteur en Droit (1926). Il accède à la profession d’avocat à la Cour d’Appel de Liège. Troclet est aussi Professeur dans différents établissements supérieurs dont l’ULB. Il exerce ces deux dernières fonctions jusqu’en 1945.

Très tôt, Léon-Eli, qui est le fils de Léon Troclet, baigne dans la politique. Le 4 juin, 1912, son père l’emmène à La Populaire : la veille, la gendarmerie a tiré sur le bâtiment blessant et tuant plusieurs manifestants. Cet événement forge sa conscience politique. Secrétaire des Jeunes Gardes Socialistes de Liège (1919-1921) Troclet devient Conseiller provincial de 1928 à 1932 et Conseiller communal à Chênée de 1938 à 1945.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Troclet entre en résistance, est membre du comité de rédaction du Monde du Travail et est emprisonné à la citadelle.

Conseiller communal à Liège en 1945, 1947 et 1952 et Sénateur de 1946 à 1968, il prend part à de nombreux gouvernements en tant que Ministre du Travail et de la Prévoyance Sociale et Ministre des Affaires Economiques. Fédéraliste convaincu, il cofonde clandestinement le Conseil Economique wallon durant la guerre (1942).

Troclet fut surtout investi dans le domaine de la Sécurité Sociale et fut aussi membre du Parlement Européen en 1961.

Il décède à Bruxelles le 30 avril 1980.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.