Colloque Georges & France Truffaut : de père en fille

Présentation

En 2014, décédait France Truffaut, ancienne déléguée syndicale puis sénatrice socialiste. ALPHAS (encore ILHS en 2016) a souhaité lui rendre hommage ainsi qu’à son père Georges dont elle avait à cœur d’entretenir la mémoire.

Le colloque organisé à l’Athénée Léonie de Waha le 22 octobre 2016 proposait de mettre en évidence ce qui réunissait le père et la fille. Quelques mois plus tard, une exposition prolongea ce colloque…

Programme

Présidence de la séance du matin par Philippe Raxhon, professeur d’histoire à l’ULg

  • La politique de grands travaux de Georges Truffaut par Sébastien Charlier, historien de l’art à l’Ulg (lire la retranscription)
  • L’asbl Le Grand Liège par Jean-Maurice Dehousse, ancien Président de l’asbl
  • Les projets liés aux 80 ans de l’asbl Le Grand Liège par Michel Foret, Président de l’asbl

Présidence de la séance de l’après-midi par Hassan Bousetta, Directeur d’ALPHAS

  • L’action de Georges Truffaut dans la résistance par Francis Balace, historien émérite
  • Les engagements wallons de Georges et de France Truffaut par Fabrice Meurant-Pailhe, responsable du Fonds d’Histoire du Mouvement wallon-Musée de la Vie wallonne
  • L’action politique et sociale des Truffaut par Suzy Pasleau, professeur d’histoire à l’ULg
  • Le Fonds Truffaut-Delbrouck d’aide aux enfants défavorisés scolarisés dans l’enseignement communal liégeois par Pierre Charlier, Président du Fonds
  • Conclusions par Hassan Bousetta, Directeur d’ALPHAS

Présentation des intervenants

Philippe Raxhon

Professeur d’histoire contemporaine et de critique historique à l’Université de Liège mais aussi poète, il fait partie du Comité scientifique de l’Institut Liégeois d’Histoire Sociale et est administrateur de l’asbl Les Territoires de la Mémoire. Ses recherches se centrent en particulier sur la révolution française, les relations avec l’Amérique latine et le processus de construction et de diffusion de la mémoire historique.

Sébastien Charlier

Chercheur en histoire de l’art à l’Université de Liège, il s’est spécialisé dans l’architecture moderne qu’il défend en fondant l’APRAM (Association pour la Promotion et la Recherche sur l’Architecture Moderne).

Jean-Maurice Dehousse

Docteur en droit de l’Université de Liège comme son père Fernand, grand ami de Georges Truffaut, il rejoignit, comme eux et France Truffaut, le combat pour le Mouvement wallon et fut ainsi actif au sein du Mouvement populaire wallon puis comme administrateur de l’Institut Jules Destrée. Avec le Parti Socialiste, il fut élu Député (1971-81, 92-95), Ministre de la Culture française (1977-78), Président et Ministre de l’Energie, de la Fonction publique, du Budget et de la Tutelle des communes puis de l’Economie et de l’Emploi au sein de l’Exécutif régional wallon (ancien nom du gouvernement wallon) (1979-85), membre du Conseil régional wallon (ancien nom du parlement wallon ; jusqu’en 1995, ses membres et ceux de l’Exécutif régional, comme à la Communauté française, sont désignés au sein des élus aux élections législatives) (1981-1991), Sénateur (1981-1991), Ministre fédéral de la Politique scientifique (1992-94), Bourgmestre de la Ville de Liège (1995-1999) (il fut Conseiller communal de 1977 à 2006) et, enfin, Député européen (1999-2004). Concernant l’asbl le Grand Liège, il en fut Président de 1992 à 2015.

Michel Foret

Docteur en droit de l’Université de Liège et militant du mouvement wallon lui aussi, il fut via le Rassemblement wallon un peu puis surtout le parti libéral, Conseiller communal à Liège (1976-1995), Echevin du Tourisme, du Commerce et des Classes Moyennes, Député (1989-1991), Député du Conseil régional/Parlement wallon (1989-1991, 1995-1999), Député du Conseil/Parlement de la Communauté française (1989-1991, 1995-1999), Sénateur (1991-1999), Ministre wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et de l’Environnement (1999-2004) et, enfin, Gouverneur de la Province de Liège (2004-2015). Il a succédé à Jean-Maurice Dehousse à la présidence de l’asbl Le Grand Liège.

Francis Balace

Ancien Professeur de l’Université de Liège en histoire contemporaine, il s’est spécialisé entre autres dans l’histoire de la deuxième guerre mondiale, l’histoire des Etats-Unis et celle de la Monarchie belge. Il fut d’ailleurs Directeur du CEGES à Bruxelles (Centre d’études et de documentation guerre et sociétés contemporaines) et est toujours Secrétaire du Centre d’Enseignement et de Recherche en Études Américaines à l’Université de Liège.

Fabrice Meurant-Pailhe

Licencié et agrégé en Histoire de l’Université de Liège, il est Conservateur adjoint au Musée de la Vie wallonne et archiviste au Fonds d’Histoire du Mouvement wallon depuis 2004.

Suzanne Pasleau

Chargée de cours au Département des Sciences historiques de l’Université de Liège et membre du Comité scientifique d’ALPHAS.

Pierre Charlier

Pierre Charlier est Président du Fonds Truffaut-Delbrouck.

Hassan Bousetta

Docteur en sciences politiques et sociales de l’Université catholique de Bruxelles et auparavant Licencié en sciences politiques et administration publique de l’Université de Liège où il est devenu Professeur, ses recherches se centrent sur l’immigration au sein du Centre d’études de l’ethnicité et des migrations. Affilié au PS, il fut Sénateur (2010-2014) et est conseiller communal à Liège de 2006 à 2018. Membre de plusieurs asbl, il a aussi été Directeur d’ALPHAS.